Bassin versant du Don : 4è et dernière séance

Ce vendredi 15 juin, c’était la dernière fois que Virginie venait nous faire partager ses connaissances sur l’univers des bassins versants, et plus particulièrement celui du Don, notre rivière locale. Cette fois, nous nous sommes intéressés aux haies, au rôle qu’elles jouent, et à la nécessité de les préserver ou de les remettre au goût du jour. En effet, un paysage bocager évite le ruissellement abondant des eaux pluviales, et permet une meilleure infiltration dans les sols, favorisant ainsi le remplissage des nappes phréatiques. En revanche, un paysage sans haies (“openfield”) favorise le ruissellement, les inondations et parfois les glissements de terrains… Les enfants ont également pris conscience que les haies offrent aux petits animaux une incroyable protection contre leurs prédateurs et leur permet de nicher, de se reproduire, de se nourrir et d’élever leurs petits.

Une sortie dans le chemin des Vignes a permis une concrétisation de ce qu’est vraiment une haie naturelle. Pour finir, une expérience de pluie sur la maquette de bassin versant a permis de prouver qu’un paysage bocager était particulièrement efficace contre un ruissellement dévastateur que les enfants ont pu observer sur le paysage d’openfield…

Une belle leçon d’architecture agricole….